Goto main content

MGR LUCIEN LABELLE

LucienLabelle.png

Ce pionnier des communications en Église n’avait qu’un désir:

favoriser et soutenir la présence des valeurs chrétiennes,

humaines et spirituelles dans les médias.

Lucien Labelle est né à Saint-Jean-l’Évangéliste (comté de Bonaventure) le 28 septembre 1919.

Après ses études théologiques au Grand Séminaire de Montréal, il fut ordonné prêtre à Saint-Rémi par Mgr Anastase Forget, le 4 mai 1944.

Professeur de philosophie au Séminaire de Saint-Jean-sur-Richelieu et passionné de cinéma, Lucien Labelle, au début des années 50, anime un ciné-club où il enseigne le langage cinématographique et le sens critique des films selon les valeurs chrétiennes.

En 1957, il fonde le Centre catholique national du cinéma, de la radio et de la télévision, devenu l’Office des communications sociales, aujourd’hui connu sous le nom de Communications et Société.

En 1968, alors qu'il dirige l'Office des communications sociales, Lucien Labelle préside, avec l'abbé Robert-Claude Bérubé, à la création d'une nouvelle échelle de valeur artistique des films. Les cotes — allant de (1) - Chef-d'oeuvre à (7) - Minable —, ont immédiatement fait école et sont, encore aujourd'hui, reconnues par l'ensemble des médias francophones du Québec.

Il a aussi été l’instigateur de cours de formation sur les divers médias pour les responsables diocésains des communications sociales.

En 1987, il fut nommé prélat d’honneur de SS. le pape Jean-Paul II.

En 1992, il quitte la direction de Communications et Société pour se consacrer à la Fondation canadienne de la vidéo religieuse, dont le but est de soutenir des producteurs canadiens faisant la promotion des valeurs chrétiennes et humaines.

Mgr Lucien Labelle prend sa retraite en juillet 2010, à l’âge de 90 ans.

Il est décédé le 31 janvier 2019.

 

Sa contribution à l’international

Mgr Labelle était présent, lors du concile Vatican II, lorsque le décret Inter Mirifica sur les communications sociales a été approuvé en 1963. Il a participé à la rédaction de ce document.

Membre de la Commission pontificale pour les communications sociales et consulteur auprès du Conseil pontifical des communications sociales, il a contribué à la production des instructions pastorales Communion et Progrès en 1971 et Aetatis Novae en 1992.

Il a été président de l’OCIC (Organisation catholique internationale du cinéma) et membre de la direction d’UNDA (Association catholique internationale pour la radio et la télévision). Aujourd’hui, ces deux organismes ont fusionné pour devenir Signis. Mgr Labelle a contribué au rapprochement de ces deux organismes.

La Fondation canadienne de la vidéo religieuse (FCVR) devient la
FONDATION LUCIEN-LABELLE

 

Montréal, 10 septembre 2020 - La Fondation canadienne de la vidéo religieuse fait peau neuve. Désormais, celle-ci s’appellera la Fondation Lucien-Labelle, en l’honneur de son cofondateur Mgr Lucien Labelle, qui l’a dirigée de 1992 à 2010 et fut un pionnier dans le déploiement des communications francophones en Église au Canada. 

3331, rue Sherbrooke Est
Bureau 101

Montréal QC  H1W 1C5 


514 742-7582

info@fondationlucienlabelle.ca

La Fondation Lucien-Labelle est une initiative de la Conférence des évêques catholiques du Canada

© 2020 Tous droits réservés. Créé par Communications et Société propulsé par SedNove